Système digestif

La digestion est associée au système nerveux autonome parasympathique. En effet, le parasympathique, relié à la détente, favorise la production de sécrétions digestives et de salive, ce qui facilite la digestion. Le stress lui, relié au système nerveux autonome sympathique, agit totalement à l’inverse sur le système digestif. Les scientifiques ont démontré que le bien-être et la relaxation diminuent la production de mauvais cholestérol par le foie (LDL) et augmente la production de bon cholestérol (HDL). Lorsqu’il y a un surplus de LDL dans le sang, ces gras risquent de se déposer et de s’accumuler sur la paroi des artères, et spécialement si la paroi de l’artère du cœur a été irritée par l’hypertension, causée entre autre par le stress. Le massage pourrait contribuer à diminuer les risques d’athérosclérose; une accumulation de gras dans l’artère du cœur, l’empêchant de se dilater. Il est à noter que même si la digestion relève du système nerveux parasympathique, il n’est pas recommandé de manger un repas copieux avant un massage. Le sang est appelé à irriguer les régions massées et non le système digestif. De plus, dans la position horizontale, l’estomac trop plein pourrait gêner le bon fonctionnement du muscle cardiaque et de la respiration par le diaphragme. Un fruit, une petite collation ou un repas léger fera l’affaire!